+33(0)4 72 90 41 84

Droits et devoirs aux proches

Il existe une obligation alimentaire envers les descendants (enfants mineurs et majeurs) et les ascendants dans le besoin.
A défaut d’accord, les demandes sont portées devant le juge aux affaires familiales.Protection des mineurs - NBS
L’action peut être engagée par le créancier lui-même ou par un organisme qui l’accueille (maison de retraite par exemple).
La participation financière est déterminée au regard des revenus et charges des débiteurs d’aliments mais également en fonction des besoins du créancier.

Print Friendly, PDF & Email
Share This